« Wings of Freedom »  ou en français dans le texte, « Les Ailes de la Liberté »…

Les 29 & 30 Juin 2013, AWM commémorait le crash d’une Forteresse Américaine B17 sur la plage de la Cantine qui avait eu lieu 70 auparavant, le 4 Juillet 1943. Un grand moment encore bien présent dans la mémoire de beaucoup de Noirmoutrins. Ci dessous la plage de la Cantine à la Guerinière le 30 Juin 2013, et si vous vous retournez, il y a la même foule derrière vous…

Mais comment tout ceci est arrivé…

 

 

Tous ceci est arrivé suite à une expression locale bien connue, « La Pêche à l’Avion »… La pêche d’accord… mais quel avion ?? Apres quelques recherches rapides, il ne nous fallut pas longtemps pour decouvrir un article paru dans » la Lettre aux Amis » de l’association Les Amis de Noirmoutier. Cet article raconte l’enfance de Michel Adrien, habitant le village de l’Epine, qui un certain 4 Juillet 1943, a vu un énorme avion quadrimoteur en feu, passer juste au dessus de sa tête, avant de finir sa course sur l’estran de la plage de la Cantine, alors que des chasseurs Allemands ne cessaient de tirer de longues rafales… Tout l’équipage sera fait prisonnier sain et sauf. Enfin une histoire de guerre qui se fini bien !

Le rendez vous était donc pris avec Mr Adrien, qui nous a conté cette histoire en détail… Il s’agissait donc d »un bombardier américain, le fameux Boeing B17, plus connu sous le nom de Forteresse Volante du fait de son armement très élaboré pour l’époque.

 

 

Les restes de cet avion de guerre restèrent visible de nombreuses années. 70 ans après, des débris métalliques apparaissent nettement lors des grandes marées. Une multitude de pécheurs a pieds se rendent autour de cette épave pour capturer des crevettes, très nombreuses autour de ces vestiges d’après les connaisseurs…

Apres le succès de la Fête de la Victoire de Mai 2010, et étant friand de l’histoire de l’île de Noirmoutier durant cette époque trouble, l’idée de commémorer les 70 ans de cet événement hors du commun venait de naître dans nos esprits pas toujours raisonnables…

 

 

Il ne nous restait plus qu’a pouvoir présenter un bombardier B17 au même endroit, 70 ans après… Refaire vivre aux habitants de Noirmoutier les sensations d’antan, le spectacle de cette avion survolant la plage. La tache n’était pas aisée…Le seul B17 en état de vol en Europe étant basé en Angleterre, et la consommation de cet avion hors norme etant de 1000 litres de carburant à l’heure !!! Il restait aussi toutes les démarches administratives complexes comme l’obtention d’un arrêté de manifestation aérienne, les autorisations de douanes, préfecture maritime,  police de l’air et des frontières, assurances et encore un tas d’autre choses…

Mais le problème principal restait le financement d’une telle aventure… Le hasard à fait que notre idée a séduit de nombreux partenaires dont le constructeur aéronautique Airbus, concurrent désormais historique de Boeing… Le « clin d’œil » constituerai donc a accueillir un Boeing B17 vieux de 70 ans sur le site Airbus de Montoire de Bretagne (St Nazaire). De l’espionnage industriel !!!

Il est indispensable de remercier ici les équipes et dirigeants d’Airbus Industries St Nazaire, et parmi eux Pierre, ingénieur et aussi passionné d’aéronautique, qui nous a permis de pouvoir porter Wings of Freedom a son terme… Un grand merci de la part de tous les Noirmoutrins… 5 ans après on en parle encore…

 

 

Le décor est maintenant planté !!! Toute la plage de la Cantine est prête à recevoir le public qui pourra déambuler d’est en ouest, entre des expositions de véhicules de collections, des démonstrations de métiers anciens présenté par les bénévoles d’Autrefois Challans, et aussi l’inauguration d’une stèle en mémoire des 10 membres d’équipage de la forteresse volante.

 

 

Tous les bénévoles et équipes techniques municipales s’activent, les voies sont bloquées à la circulation sur toute la longueur de la plage.

 

 

L’équipe d’Autrefois Challans expose tous ces vieux métiers aujourd’hui pratiquement disparus…

 

 

Pendant que notre ami Claude règle les nombreux problèmes de planning…

 

 

A coté de l’équipe « merchandising », clef de voûte du tissus associatif Noirmoutrin…

 

 

Reconstitution d’un débarquement à partir d’une authentique barge Higgins LCM, propriété d’un professionnel de l’Ile d’Yeu. Ce navire avait en son temps participé au tournage du film « Le jour le plus long » sur l’île de Ré. Aujourd’hui elle est un moyen de transport de marchandises, très utilisé entre l’ile d’Yeu et le continent. Philippe est toujours prêt a « traverser » pour apporter son aide à la réalisation de ce spectacle unique. Les passionnés de reconstitutions historiques vous parlerons des sensations 2 minutes avant que la porte s’ouvre sur la plage…

 

 

Voyage dans le temps et dans le camp militaire. Rosie la riveteuse…

 

 

La gendarmerie française en 1940…

 

 

La cuisine de l’armée Allemande…

 

 

Un livre d’histoire grandeur nature…

 

 

Dormir sous la toile en bord de plage… Le rêve !!!

 

 

Quelques jours avant, les bénévoles d’AWM installaient la stèle en mémoire de l’amerrissage du B17. Cette stèle, dessinée par Philbert Dupont et réalisée par les établissement Mathé, représente la dérive de la forteresse volante sur laquelle est gravé les noms et postes de chaque membre d’équipage, avec en dessous une plaque en bronze réalisée par la fonderie Macheret.

Cliquer ICI

 

 

Pendant ce temps, le fils d’un des mitrailleurs de l’avion rencontrait Gaston, qui avait assisté à l’amerrissage de la forteresse volante en juillet 1943. Gaston raconte ses souvenirs avec une précision impressionnante.

 

 

Et c’est a ce moment que Richard sort le carnet de vol de son père ou la journée du 4 juillet 1943 est détaillée sur la page de droite. Un moment d’émotion inoubliable…

 

 

Plage de la Cantine le 30 juin 2013, il est 15H00. La direction des vols avait installé sa tour de contrôle sur le toit du centre de convalescence Bon Secours, aujourd’hui démoli. Les liaisons radios sont validées, la Zone Réglementé Temporaire est activée. La présentation en vol peut commencer…

 

 

C’est Jacques au commandes du Piper L4 de l’aérienne du Choletais qui ouvre la danse, sous un soleil de plomb…

 

 

Suivi du T6 de France’s Flying Warbirds, au bruit si caractéristique,  piloté par Bernard.

 

 

Suivi de la réplique du Mosquito de l’association RAAR de Luçon, piloté par Patrice. Cet avion a été accidenté quelques année plus tard.

 

 

Et c’est à 17H00, survolant le moulin du Both, exactement dans l’axe de l’avion du Capitaine John CAMPBELL, que le B17 « Sally B » se présentait au public…

 

 

L’émotion était palpable. Tous le monde a été surpris par la lenteur et la grâce de ce grand oiseau de métal. On pouvait entendre parmi la foule des expressions comme: Je me souviens du bruit qu’il faisait !!! Je ne me rappelai pas que c’était si énorme !!!

 

 

Piloté par Peter, le « Sally B » a offert une présentation exceptionnelle sous un soleil magnifique. Un moment ou le temps c’est arrêté…

 

LE « BACKSTAGE »

 

En provenance de Duxford en Angleterre, le B17 « Sally B » vient d’atterrir à St Nazaire. Les agents de piste Airbus le guide.

 

 

Le périmètre de protection est mis en place.

 

 

Un alignement d’avions anciens au milieu des dernières technologies de l’aéronautique moderne.

 

 

Quelques privilégiés ont eu la chance de s’installer aux commandes de la machine.

 

 

Alors qu’à Noirmoutier, en plein cœur du Bois de la Chaize, le briefing pilote avait lieu sous les mimosas,  dans une ambiance sérieuse mais décontractée…

 

 

Toute l’équipe « aéro » a été totalement séduite par l’accueil et l’hospitalité des Noirmoutrins. Pour tous ces pilotes qui sont plus habitués aux meetings aériens de grande ampleur comme le salon du Bourget ou encore la Ferté Allais, et aux hôtels 4 étoiles, ils ont tous appréciés cette ambiance familiale, logés chez l’habitant.

 

 

Soirée face au Cob sur la plage des Souzeaux.

 

 

Une partie de l’équipage du « Sally B » dans le jardin de la villa Emeraude. Nous avons revu Jeff à Duxford en 2016 ou il nous a dit  » Of all the flights made with Sally B, our best memory remains Noirmoutier in France !!! »

 

 

Wings of Freedom a été pour nous tous une aventure que nous n’aimerions ne surtout plus revivre !!! Pour une petite association comme la notre, des grands moments de solitudes ou on se pose 50 questions à la minutes… Etre assez fou pour entraîner d’extraordinaires partenaires dans cette folle organisation. Arriver à convaincre l’équipe du Sally B de venir en France. La complexité d’une organisation comme celle ci !!! Plus Jamais !!!

Mais ces obstacles ne pèsent pas bien lourd face à certaines images inoubliables qui resterons gravés dans nos mémoires… L’arrivée du B17 à St Nazaire, les jeunes ouvriers Airbus qui découvrent pour beaucoup un avion de cette age là…  L’escale de refueling à Nantes Atlantique, le B17 sur le parking au milieu d’une multitude d’avions de ligne. La visite des pompiers, douaniers, pilotes et personnels au sol. Les contrôleurs aériens sur la passerelle de la tour, et tant d’autres choses…

Sans oublier bien sur ces moments à Noirmoutier lors du vol de la Forteresse, cette émotion ambiante, tous ces visiteurs qui nous disaient « je me souviens, j’avais 8 ans »… Et la « standing ovation » faite à l’équipage du Sally B lors du dîner du Comité de Jumelage à la Salle Hubert Poignant.

Tous ça pour dire: Une organisation comme Wings of Freedom ??? On recommence quand vous voulez !!!

 

Ce que d’autres ont réussi, on peut toujours le réussir.
Antoine de Saint-Exupéry

Partagez nos aventures !


Comments are closed.