Le 20 juillet 1944 l’opération Walkyrie était lancée. L’objectif de cette opération était de renverser le pouvoir nazi en mettant fin au régime, par une tentatvie d’attentat contre Adolf Hitler et ses sbires, mais aussi arrêter tous les membres de la SS et de la Gestapo. Cela dans le but de reprendre le pouvoir aux nazis et ainsi négocier la paix avec les alliés pour mettre un terme final à la Seconde Guerre Mondiale en Europe.

Cette opération à été menée par un Lieutenant Colonel qui fut blessé pendant la campagne d’Afrique du Nord lorsqu’il était incorporé dans l’AK (Afrika Korps). Son nom, Claus Von Stauffenberg. Ce prussien issue de l’aristocratie a tenté de poser une bombe dans une sacoche à la célèbre Tanière du Loup (la Wolfsschanze). Cette sacoche fut déplacée par un officier de l’autre côté du pilier de la table. Claus Von Stauffenberg prétexta un coup de téléphone à donner et quitta la salle de conférence où se tenait le point sur la situation des combats. L’explosion à été vu par ce dernier qui pensa avoir réussi mettre fin à la vie du dictateur. De retour à Berlin il lança l’opération Walkyrie. Malheureusement le Führer a survécu à cette tentative, et Claus Von Stauffenberg ainsi que beaucoup de ses complices furent arrêtés, effroyablement questionnés et torturés par la Gestapo. Ils ont tous été jugé par le Volksgerichtshof (le tribunal du peuple) et le juge bourreau nazi Roland Friesler.

Claus Von Stauffenberg à été fusillé pour haute trahison, et ses complices pendus avec de la corde à piano à des crocs de bouchers.

Quoiqu’on en dise, il y a bien eu des allemands qui ont tenté de résister au Nazisme, parfois en faisant le sacrifice ultime de leur vie, contre une doctrine qu’ils refusaient ou qu’ils ne cautionnaient plus ; du fait de sa folie destructrice.

Partagez nos aventures !


Comments are closed.