La Marine Nationale Française n’a fait que prolonger ce que les armées d’occupations avaient imaginé en 1943. Le radar de surveillance de l’entrée de la Loire aujourd’hui en service n’est que la version bien plus moderne de ce que la Kriegsmarine avait installé dans un des blockhaus très spécifique de cette batterie.

Partagez nos aventures !


Comments are closed.