Nouvelle année, nouveau logo !!! Le Normandy Airfield Camp à repris du service cette année au mois de Juin, sur le fameux A20 Airfield. La ville de Lessay fait désormais partie prenante des événements proposés annuellement, autour des Commémorations du Débarquement de Normandie. Cette deuxième édition à conforté le fait qu’une manifestation autour de l’aviation de la Seconde Guerre Mondiale, avait tout à fait sa place dans le Cotentin.

 

 

 

UN PEU D’HISTOIRE…

En avril 1944, les éléments du Fs.Jg.-Regt. 6 (Fallschirm-Jäger-Regiment 6, ou Para Regiment 6) ont été chargés de défendre l’aérodrome.
Après avoir été capturé par les Allemands, le 830th Engineer Aviation Battalion a complètement reconstruit le terrain d’aviation entre le 1er et le 25 août 1944. Il était prévu de rouvrir en tant que base de bombardement moyen et est devenu opérationnel le 25 août. Le 323th groupe de bombardement équipé de B-26 maraudeurs étaient basés dans l’aérodrome jusqu’au 24 septembre. L’aérodrome a été fermée le 28 septembre 1944. Les terrains ont ensuite été rendus aux autorités françaises.

en 1944

 

Le terrain est aujourd’hui toujours en activité. Le Conseil Départemental de la Manche en est le propriétaire, un Aéro-club ainsi qu’un club de parachutistes utilisent aujourd’hui cette infrastructure à l’année.

Lessay est donc un des seul, sinon le seul terrain d’aviation de Normandie ayant gardé en très grande partie son allure d « American Airfield ». Aucune construction moderne à proximité, seulement de la verdure à perte de vue avec les traces encore bien présentes de l’ancienne piste nord / sud.

 

en 2006

 

Cette édition 2018 a accueilli pas moins de 13 machines historiques dont 2 Douglas,un DC-3 et un C-47. Coté chasseur un P40 Warhawk était aussi présent, au milieu de plusieurs T6, Piper L-4, Stearman PT17, et aussi un remarquable Vultee BT13, seul exemplaire en état de vol en Europe.

 

 

Nous avons eu la chance d’accueillir plusieurs vétérans de l’US Air Force sur le terrain durant cette semaine placé sous le signe de l’échange…

 

   

 

Du coté du campement, de nombreux groupes de reconstitutions étaient présents, pour la plupart tous fans de l’US Air Force. Le détail compte !!!

 

 

Cette deuxième édition à aussi accueilli de nombreux groupes de reconstitution de parachutistes. Venus des 4 coins d’Europe, ces » Paratroopers »  ont embarqués à bord des C-47.

Le A20 Airfield de Lessay est le seul terrain de Normandie ou le public est à proximité immédiate des machines, mais aussi de ces troupes de parachutistes, de la préparation au décollage.

 

 

 

The Normandy Airfield Camp a aussi proposé lors de cette édition des baptêmes en avions historiques dans le ciel de la Normandie.

 

 

 

Le terrain de Lessay ayant été utilisé par la Luftwaffe en 1944, ils nous semblait opportun de proposer des machines Allemandes comme se Fiesler Storch en superbe état. Un avion remarquable avec un équipage encore plus remarquable !!!

 

 

Remercions ici très sincèrement tous les participants du Normandy Airfield Camp. Nos amis reconstitueurs, propriétaires de véhicules militaires anciens, association de collectionneurs, pilotes, mécaniciens, parachutistes, et surtout l’équipe d’organisation, les bénévoles, toutes celles et tous ceux qui participent directement ou indirectement à la réussite de cette manifestation.

 

 

Remercions enfin nos partenaires: La Région Normandie, le Département de la Manche, la Fédération Française Aéronautique, Total Aviation. Nos sponsors locaux: Les Transports Freret, la laiterie Reaux, les Jambons de Lessay, la mairie de Portbail, The D-Day Experience, la mairie de Lessay, le Chantier des Ileaux, les établissements Mathe, Graff’Océan, Daddy Production et bien d’autres…

 

 

 

 

Et maintenant cap sur le 75ème anniversaire du Débarquement de Normandie… Le ciel sera encombré d’avions de toutes sortes… On attend plus de 30 Dakota sur l’aéroport de Caen et aussi sur celui de Cherbourg, au milieu du charme des pistes en bitumes, après être passé à la caisse, entre des palissades de 2 mètres de haut et des hangars bien d’aujourd’hui…

Vous pourrez aussi voir la même chose au Normandy Airfield Camp sur l’aérodrome de Lessay, où l’entrée sera toujours gratuite, où les avions seront sous votre nez avec la nature en arrière plan, où les pilotes aurons plaisir à vous racontez l’histoire extraordinaire de la renaissance de leur machine d’exception, où vous pourrez entendre la prière des paras qui vont bientôt embarquer dans leurs « Dak », tout en croisant le regard d’un vétéran venu incognito en famille…

C’est cela le Normandy Airfield Camp, c’est la différence qu’il existe aussi entre l’A10 et la Nationale 7…

 

 

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible… »

Antoine de St Exupéry

 

Partagez nos aventures !


Comments are closed.